La Lipotomie

La lipotomie

Depuis quelques années, les techniques de la prise en charge de la cellulite se multiplient. Ces nouvelles techniques sont proposées sous différentes dénominations:

Lipotomie, Lipoadipectomie, Lipolyse, Adipotomie, Osmolipolyse,lipoponction etc…

Le principe commun de ces techniques est l’injection, dans la graisse, des produits lypolysants afin de diminuer la taille des adipocytes (une sorte de vidange des cellules grasses) et dans certains cas, la déstruction des adipocytes.

Le principe de la lipotomie:

Utilisation des solutés hypotoniques dans l’objectif d’obtenir une lyse des membranes adipocytaires (destruction des cellules graisseuses):

On pratique une infiltration de la graisse avec une solution hypotonique (eau distillée, sérum physiologique). L’osmolarité du milieu intracellulaire est 3 fois plus élevée que l’osmolarité de la solution injectée. En principe, le liquide pénètre dans les adipocytes par osmose inverse, créant ainsi, une augmentation rapide de la pression intra-membranaire, et ensuite, une rupture de la membrane cellulaire, donc une destruction de la graisse.

Sur le plan pratique:

L’intervention se fait sous anesthésie locale. Puis, on réalise l’infiltration dans la graisse, de la soluté hypotonique de façon homogène. 2 à 4 sites d’injection sont suffisants.

Conditions:

  • Une consultation préalable avec le médecin est indispensable afin d’effectuer un examen médical, expliquer la technique, répondre aux questions.
  • A la fin de la consultation un devis détaillé avec consentement éclairé sera mis à la patiente (ou au patient)
  • Un délai de réflexion, de 15 jours minimum, est à respecter entre la consultation et la réalisation de l’acte.
  • Un bilan sanguin standard est nécessaire.

Qu’elle est la durée de l’acte?

Variable, selon l’importance des zones à traiter; d’une demi heure à une heure.

Combien de séances sont-elles nécessaire afin d’obtenir un bon résultat?

Le nombre de séances nécessaire varie en fonction de multiples facteurs dont la nature et l’importance de la graisse de 1 à 4 séances. L’intervalle entre deux séances est de 2 semaines.

Est-ce que c’est douloureux?

Cela dépend de plusieurs facteurs; la sensibilité de la personne, la sensibilité de la zone traitée, la nature de la graisse… Mais on peut dire d’une manière général que la douleur est supportable. En tous les cas, on réalise une anesthésie locale aux sites d’injection.

Y a-t-il des bleus après l’acte?

Quelques bleus sont prévisibles, mais ils se résorbent complètement en quelques jours.

Suivi et précautions post-opératoires?

Pas d’arrêt de travail ni d’activités de la vie quotidienne.

Les activités sportives sont à évite pendant quelques jours.

Et le résultat?

C’est une bonne technique alternative à la liposuccion dans les cas  de cellulite modérée. Les résultats sont, dans la majorité des cas satisfaisants.

 

loading comments...