Relachement du visage

Relâchement cutané du visage

Le traitement classique du relâchement de la peau est le lifting chirurgical lorsque le relâchement est important avec un excédent de peau et perte de la fermeté et de l’élasticité de la peau. Cependant, il existe des techniques alternatives lorsque le relâchement n’est pas trop important ou lorsque la personne n’envisage pas la solution chirurgicale. Ces techniques peuvent, aussi être proposées en compliment post lifting afin d’améliorer la qualité de la peau. Voici donc quelques techniques courantes:

Le mésolift biologique

C’est un traitement par mésothérapie de l’ensemble du visage et du cou. Il s’agit des micro-injections cutanées apportent des vitamines, des minéraux ainsi que des produits hydratants.

Le mésolift améliore la qualité et la tonicité de la peau. C’est un traitement de prévention du vieillissement de la peau et en même temps, un traitement d’entretien afin d’avoir une peau moins marqué et moins fatigué. Le protocole de traitement comprend 4 séances à 15 jours d’intervalle, puis uns séance tous les 3 moins.

La micro-aspiration

technique chirurgicale pour réduire des volumes graisseux gênants comme le bas de visage ou le double menton. L’objectif est d’améliorer l’ovale du visage. La micro- aspiration peut être pratiquée sous anesthésie locale. Une micro canule introduite par une petite orifice d’aiguille aspire la graisse, sans laisser de cicatrice.

Dans un certain nombre de cas, on constate une rétraction de la peau améliorant le relâchement cutané.

 

Les peelings forts

Les peelings profonds qui provoquent une régénération des différentes couches de la peau du visage peuvent donner un « effet lifting » sur des peaux ridées, fatiguées et dévitalisées. Les résultats sont souvent spectaculaires.

Le laser:

L’effet de chaleur engendré par le laser provoque d’une part, la formation de néo collagène et d’autre part la rétraction des fibres relâchés. Ceci contribue à l’amélioration de la qualité de la peau. 4 séances standard sont à prévoir, à 4 semaines d’intervalle entre deux séances, puis évaluer la situation et décider si besoin de quelques séances supplémentaires.

radiofréquence, lumière pulsée, palper-rouler.

 


 

loading comments...